Unsplash - Kira auf der heide

Le Noël du danseur en quelques petits cadeaux

Vous le savez, c’est bientôt Noël et si vous êtes comme moi du style à vous y prendre à la dernière minute, voici quelques cadeaux de dernière minute inspiration danse pour vos proches danseurs (ou pas encore danseurs).

Des dvd de films sur la danse

Le Grand Bal, de Laetitia Carton

Tous les danseurs de bal folk auront certainement vu ce film documentaire sur Le Grand Bal de l’Europe, Gennetines, réalisé par Laetitia Carton.

Ce film parlera à beaucoup de danseurs, même hors folk, car il représente très bien les ambiances de festivals, les rencontres de parquets, la joie de la communauté de danseurs.

Cinématographiquement parlant, c’est un très bon film qui a remporté plein de prix, diffusé au Festival de Cannes, nommé aux Césars… La BO est tout simplement magnifique et la photographie tout en finesse.

Ultimo tango

Moitié interview, moitié reconstitution, ce documentaire nous retrace l’histoire d’amour, de travail et de tango de María Nieves Rego et Juan Carlos Copes. De leur rencontre dans les milongas de Buenos Aires à la sortie de leur adolescence, et leur parcours professionnel avec la naissance du tango de spectacle.

C’est aussi et surtout une histoire de femme, d’amour et de haine, entrecoupée de scènes de tango de toute beauté.

Des livres sur la danse

Au delà de la danse sociale, il est toujours enrichissant pour un danseur de mieux connaître le contexte et la culture liée à la danse. Et quoi de mieux qu’un petit livre pour occuper les soirées d’hiver, emballé.e dans un plaid sur le canapé avec une tasse de thé ?

La danse des femmes : rituels et pouvoirs de guérison de la danse orientale

Résumé de Babelio : La danse orientale rencontre un vif succès de nos jours, mais en connaît-on vraiment le sens ? Sait-on qu’elle s’ancre dans une tradition millénaire ? Née à Bagdad, en Irak, Rosina-Fawzia Al-Rawi a été initiée dès sa plus tendre enfance à la danse orientale et à la tradition soufie. Elle présente ici pour la première fois la signification spirituelle profonde et la dimension universelle de cette danse des femmes.

Frankie Manning : l’ambassadeur du Lindy Hop

Résumé de Babelio : Frankie Manning fut l’un des pionniers du lindy hop dans les années 1930 et 194 et, durant ses années de tournée avec la troupe des Whitey’s Lindy Hoppers, il participa à la popularisation de la danse swing dans le mondé entier. Cet ouvrage est le résultat d’un ensemble d’interview approfondies que Cynthia R. Millman, auteur dans le domaine de la danse et elle-même danseuse de swing, a conduites auprès de Frankie Manning afin de retracer d’une manière vivante toute la carrière de ce dernier …

Danser à Paris dans l’entre-deux-guerres
“Lieux, pratiques et imaginaires des danses de société des Amériques (1919-1939)”

Ce livre par Sophie Jacotot (Nouveau Monde éditions, 2013) est encore dans ma pile de livres à lire (si vous me cherchez un cadeau voila voila), qui va aux racines de la danse sociale et du bal populaire. On ne se lassera jamais de dire, mais la France et Paris plus particulièrement, à eu un rôle fort dans le développement des danses sociales.

Résumé de France Culture : Cet ouvrage analyse l’introduction des danses de société venues des Etats-Unis (fox-trot, shimmy, charleston, etc.), des Caraïbes (biguine martiniquaise, rumba cubaine, etc.) et d’Amérique du Sud (tango et samba) en France entre la Première et la Seconde Guerre mondiale, d’un point de vue technique et sociologique.

De la musique

Qui dit danse, dit musique ! Et quoi de mieux pour Noël que de soutenir des artistes en plus de faire plaisir à votre danseur préféré ?

Et BIM ! 6 albums de Brotto-Lopez au pied du sapin !!
Et BIM ! 6 albums de Brotto-Lopez au pied du sapin !!
Les albums de Ciac Boum, la Machine, Gregory Jolivet, Bougnat Sound, Blowzabella... vous trouverez-ça sur le site du Grand Barbichon !
Les albums de Ciac Boum, la Machine, Gregory Jolivet, Bougnat Sound, Blowzabella… vous trouverez-ça sur le site du Grand Barbichon !
Les zéoles, le cadeau pour musicien.ne.s
Pour les musicien.ne.s, le recueil de partitions des Zéoles est un classique

Le matériel de danse

Le danseur est fragile, pour danser dans de bonnes conditions, il a besoin de bonnes chaussures, d’un sac permettant d’en contenir trois paires, d’un joli éventail quand il fait chaud, d’une gourde pleine d’eau, d’une serviette en cas de transpiration, d’un petit chauffe épaules, de tshirts respirants, petit sac-banane stylé pour mettre sa carte et ses clefs quand on va danser en extérieur… les idées ne manquent pas.

Moi et mon sac de danse : je tiens à mon confort.

Pour des idées de chaussures, je vous redirige vers mon article Trouver chaussure à son pied, qui revient sur l’éternelle question “et toi, tu mets quoi ?”.

Les festivals de danse, ce beau budget

Si vous êtes en galère d’idées, sachez que danser c’est avant tout un beau budget annuel. Entre les soirées qui sont généralement entre 5 et 25 euros la place, pour un festival comptez entre 50 et 200 euros l’évènement, sans compter les transports et l’hébergement. Et ne parlons pas des cours.

Danseuse en train de faire ses comptes.
Danseuse en train de faire ses comptes.

Pour finir, rappelons que l’amour ce n’est pas une question d’argent, et qu’il n’y a rien de plus beau que le temps passé ensemble ! Si vous n’êtes pas danseur, quoi de mieux que, pour Noël une petite proposition “Et si nous allions danser ensemble en 2020 ?”