Dreamy Dancing

Bien danser à son mariage, 3 belles danses pour vous inspirer

Mis à jour le 13 mai 2020

J’ai une très mauvaise manie : je passe beaucoup trop de temps sur youtube à regarder des vidéos de danse. Je l’avoue, j’ai eu une grande période de recherche sur “première danse de mariage”, un plaisir coupable entre deux rediffusions de Dirty Dancing. Sachez que c’est une quête difficile et parfois douloureuse de constater jusqu’où sont capables d’aller les couples pour envoyer une première danse qui déchire. Au final, voici trois exemples de danses que j’ai trouvé à la fois belles, romantiques, et fluides.

Je me pose encore la question sur ce qui nous motive encore aujourd’hui à forcer des couples de non danseurs à absolument présenter une démonstration de danse à leur mariage. Ceux qu’on retrouve sur youtube sont généralement des gens qui ont pris le truc suffisamment au sérieux pour y investir un peu de temps et d’argent. La plupart ont appris un peu de chorégraphie (ce qui en soi n’est pas un soucis), mais qui vise plus à impressionner leur audience qu’à véritablement s’amuser ensemble (pour autant qu’on puisse s’amuser à se taper l’affiche en costume, robe longue et talons, seuls devant une foule qui vous filme).

Participez à mon enquête
“Mariage, la première danse !”

Geste romantique ou pression sociale ? Véritable introduction à la danse pour les couples, ou calvaire d’apprendre un show qu’on ne fera qu’une seule fois dans sa vie ? Décryptons ensemble la première danse de votre journée magique de mariage !

D’un point de vue de danseuse, admettons le, j’ai vu beaucoup de personnes débutantes se débattre avec leurs pas avec des chorégraphies trop compliquées pour eux, et allant du mignon au ridicule, même parfois au légèrement dangereux pour le dos ou les chevilles.

Is it too much ? Shhhh that's the face of love
Quand c’est un peu trop

Qu’est-ce qu’une belle danse de mariage (selon moi)

Selon moi, pour faire une bonne danse de mariage, il faut s’amuser et être plein d’amour. C’est tout. Pas de portés, pas de tombés, rien d’emprunté à Dirty Dancing. Quelque chose de simple, quelque chose de classe, avec ton.ta chéri.e.

Si le slow est une danse qu’on croise beaucoup et le choix par défaut de beaucoup de non-danseurs, il faut bien avouer que côté public c’est plutôt statique et plat à regarder.

Je vous ai sélectionné trois vidéos que j’affectionne particulièrement. Entendons-nous bien, ces gens ne sont pas du tout débutants. Ce sont des danseurs confirmés (mais pas forcément professionnels) et à l’aise, qui s’amusent pour leur mariage, très probablement en improvisation, ce qui donne une esthétique difficilement accessible à des danseurs sans expérience.

Un tango anonyme

Tout d’abord, ce petit tango anonyme. Clairement ce sont des danseurs de tango confirmés, avec plusieurs années de pratique derrière eux. Mais ce qu’ils font en tango reste assez “simple” et classique. C’est propre et fluide, et surtout ils s’amusent et on voit leur complicité.

Blues Dancing avec Justin & Renee

Ce choix de musique est absolument parfait, “Dream a Little Dream” de the Mama’s & the Papa’s. La danse est fluide, naturelle et très romantique. Ils font assez simple mais je dirais que ce sont des danseurs de swing expérimentés.

Le blues dancing est un excellent choix de danse, car c’est relativement facile et accessible pour des danseurs débutants, et permet d’avoir d’être à l’aise assez vite (notamment comparé au tango, la salsa ou tout autre danse à la mode).

Lindy hop avec Hannah et Jason

Dans le descriptif de la vidéo, Hannah et Jason précisent qu’ils ont pris des cours avec Dax et Sarah, professeurs à Los Angeles. Jason précise qu’avant ça il avait fait quelques cours de lindy ici et là mais rien de bien intense, alors qu’Hannah faisait partie d’une troupe de jazz pendant ses années de lycées.

Le résultat est excellent, les deux danseurs s’amusent et sont focalisés l’un sur l’autre. Quelques portés impressionnants ont dû demander pas mal de boulot (n’essayez surtout pas chez vous sans un prof).

L’avantage du lindy hop est que vous pouvez le danser à deux, mais également rajouter des pas de charleston solo, et – comme eux – faire participer vos témoins pour un moment jam.

Enfin, dernier bon point, la musique swing est très entrainante et peu aider à lancer les gens sur la piste.

En résumé, si vous souhaitez un jour faire une belle danse pour votre mariage, je vous conseillerais de rester simple, de rester focalisé l’un sur l’autre, et de choisir une danse et une musique qui vous ressemble. D’une manière générale, en tant que danseuse je pense qu’on a tout intérêt à prendre quelques cours pour apprendre à véritablement danser avec son partenaire, quelque chose qui pourra servir toute la vie plutôt que d’apprendre une chorégraphie pour 5 minutes lors de votre mariage.

C’est avec cette idée en tête que ma pote Lucyl et moi nous avons décidé de créer un petit stage d’initiation à la danse de couple pour danseurs débutants. La première session de “Pimp ton slow” a eu lieu à Paris en janvier 2018. L’occasion de décortiquer le slow et découvrir comment danser à deux, quelle posture, comment ne pas se marcher sur les pieds, customiser son slow, que faire de son corps, avoir l’air cool, ne pas rester statique, s’amuser… Mais aussi et surtout comment avoir une connexion agréable, danser avec son.sa chéri.e de manière hyper confortable !