13 septembre 2018
fr

10 bonnes raisons de se mettre au bal folk

Photo : Samuel Lagneau - Marshmallow photoPhoto : Samuel Lagneau - Marshmallow photo

Vous cherchez une activité sympa à faire pendant l’année ? Vous aimez la musique live, les amis, passer une heure à discuter à la buvette et danser comme un fou ? Ne cherchez plus, le bal folk est fait pour vous. J’ai fais des danses historiques, du tango, du swing, des danses latines… et parmi toutes ces danses que j’adore, le bal folk se démarque vraiment par sa variété, son ambiance, sa grande qualité musicale. J’ai donc décidé de vous faire un petit récap de toutes les raisons qui me font adorer cette discipline.

C’est drôle et facile

C’est le premier argument, imparable, qui fait de cette discipline ma préférée et toujours la numéro 1 dans mes recommandations. Au bal folk, on change de danse à chaque morceau, parfois en groupe, parfois en couple, parfois à deux ou même en solo. Certaines sont plus difficiles que d’autres, certaines sont plus drôles que d’autres, mais globalement : dès la première soirée on arrive à danser, même si on a deux pieds gauches. Les danses sont suffisamment nombreuses et simples pour que des danseurs vous expliquent et qu’à la fin de la soirée vous vous soyez éclaté dans la moitié des danses.

Des fois on vous montre, on vous explique, on imite, on fait comme on peut… Jusqu’au jour où vous vous dites « hey ça me tente carrément le stage de bourrées d’Auvergne de la semaine prochaine ! »

Démonstration de danse pendant un bal – le Son Continu 2018 – Vidéo réalisée par l’Accordéoniste Flou

C’est varié

Il y en a pour tous les goûts et tous les ressentis : des danses physiques qui vont vous faire transpirer, aux douces mazurkas et leur parfum de slow.

Le branle de Noirmoutier vous fera transpirer – Vidéo réalisée par l’Accordéoniste Flou
La mazurka vous fera succomber – Vidéo réalisée par Ludmila Queirós

C’est intergénérationnel

Le bal folk, quand j’étais jeune, me donnait l’image d’un truc de vieux avec des accordéonistes qui font tzointzoin. Et dieu merci j’ai grandi – et vieilli aussi, ce qui m’a fait relativiser et dépasser mes idées reçues. Avec le bal folk, j’en ai tiré quelques conclusions :

  • il y a aussi beaucoup (beaucoup !) de jeunes
  • il y a aussi des vieux, oui, mais on peut aussi se marrer avec eux (d’ailleurs on est tous le vieux de quelqu’un)
  • certains vieux ont une technique de danse ou musicale qui va juste te mettre une belle claque dans ta face de jeune

En vérité, l’une des grandes qualités de cette danse, c’est qu’elle est intergénérationnelle. Il y aura aussi bien des jeunes que des familles, des gens entre deux âges, des personnes plus âgées. Ca vient en partie du fait que les danses sont variées et qu’il y en a donc pour tous les goûts, mais aussi de l’idée qu’il n’y a pas d’injonction de physique ou de style à respecter, chacun vient comme il est.

Vous verrez que la notion de transmission du savoir d’une génération de danseurs à l’autre est très importante dans le bal folk.  Les danses sont enseignées avec l’idée d’un patrimoine dansé à respecter  (plus ou moins respecté d’ailleurs) et à sauvegarder (oui oui), et vous entendrez beaucoup parler d’apprentissage ‘par imprégnation” qui différencie les danseurs “génération folk” des danseurs comme vous et moi qui découvrent le trad sur le tard.

C’est technique

J’ai dit plus haut que les danses du bal folk étaient faciles. C’est à la fois vrai et faux. Certaines danses peuvent se révéler très techniques, parfois difficiles à bien maîtriser. Si la danse en bal se satisfait souvent de l’à-peu-près, la marge de progression technique pour “bien danser” vous demandera une bonne dose de temps et de travail.

Demo Congo de Captieux by Frisse Folk @ Kattendijk
Défi #38 : apprendre le Congo de Captieux

16ème Trad’Hivernales – 2015 – Sommière – Rode de bourrée 3 temps – Vidéo réalisée par Paco Paquito
Quand ça a l’air facile et au début tu fais n’importe quoi, mais qu’en fait c’est super technique et que tu files prendre des cours.

C’est notre patrimoine

Le bal folk est en grande partie composé de danses françaises plus ou moins traditionnelles mais peut aussi mixer des danses étrangères (italiennes, espagnoles, israéliennes, irlandaises et j’en passe). Dans tous les cas il s’agit de danses inscrites dans une histoire, un patrimoine. C’est un lien avec le passé, qu’il vienne des salons autrichiens ou polonais du 19e siècle, où des paysans berrichons du 17e siècle.

Pour autant, le bal folk n’est pas un milieu de reconstitution, ne pensez pas y croiser des personnes en costume traditionnel, c’est un milieu complètement différent qui n’as pas le même objectif. Le bal folk reste dans sa grande majorité dans un contexte de danse sociale.

C’est un domaine de création artisanale

J’en parlais il y a quelques temps dans L’incroyable créativité de la musique folk à danser, c’est l’un  des atouts majeurs du bal folk : on ne danse QUE SUR DE LA MUSIQUE LIVE, par des musiciens de tous les niveaux amateurs ou professionnels, mais tous ont conçu leur musique pour être dansée. Le bal folk est un incroyable terrain de création musicale. C’est un univers extrêmement riche, avec des créations de très grande qualité. A cette échelle, ça n’a pas d’équivalent dans les autres danses.

C’est une porte ouverte vers de multiples activités

On l’a dit, le monde du bal folk est très lié à la création musicale, aux musiciens professionnels et amateurs. Le bal folk, c’est également de très nombreux bœufs musicaux, partout en France (et en Europe), et ils sont nombreux les danseurs qui se mettent à apprendre l’accordéon diatonique ou la vielle à roue pour pouvoir rejoindre le bœuf de fin de soirée.

Photo : Samuel Lagneau - Marshmallow photo
Photo : Samuel Lagneau – Marshmallow photo

Nous sommes aussi des multi-danseurs, habitués à apprendre de nouvelles danses, et bien souvent nos horizons sont plus larges que ceux du bal folk : danse contact, tango, yoga… La population des bals folk est variée, et les influences extérieures sont nombreuses. Il n’est donc pas rare en festival de trouver des initiations à d’autres danses et pratiques artistiques.

Spectacle du Collectif Crazy Moves & Duo Fermé Exibard au Festival Funambals 2018 – Vidéo réalisée par l’Accordéoniste Flou 
Boeuf chanté pendant le Son Continu 2018 – Vidéo réalisée par l’Accordéoniste Flou 

C’est une communauté accueillante

C’est comme dans la vraie vie, ne nous en cachons pas, il y a aussi des difficultés, des gens qui ne s’intègrent pas, d’autres qui ont du mal à se faire inviter, des débutants qui complexent et des bons danseurs qui ne dansent qu’avec leurs amis. Mais globalement, croyez moi pour avoir comparé avec d’autres milieux de danse, le bal folk est l’une des communautés de danse les plus accueillantes et les plus inclusives.

Nous avons aussi une grosse culture de la buvette… (certaines ne ferment pas)

Julien Wieser Folkographie - Chatillon 2016 - quand tu es au bar à boire de la clairette de Die un soir de bal costumé...
Julien Wieser Folkographie – Chatillon 2016 – quand tu es au bar à boire de la clairette de Die un soir de bal costumé…

C’est international

Le bal folk est une discipline internationale et les danseurs et les musiciens français y sont d’ailleurs plutôt bien accueillis. Chaque pays y va de son ou ses festivals phares, et avec chaque festival on partage à la fois une base de danses communes et on découvre des danses locales inconnues.

Pour mes vacances, j’hésite entre le Centre France, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, la Belgique, les Pays Bas, la République Tchèque… ou la Pologne tiens pourquoi pas !

Si tu veux aller chercher du rêve en Pologne, tiens c’est par là ! Vidéo de Bal Folk Poznań

 

Il y a encore tout un tas de raisons qui font du bal folk une super communauté et une activité épanouissante. C’est un milieu où on parle de plus en plus de consentement, de coguidage, de transmission… Un milieu qui petit à petit fait tomber les barrières de la danse genrée, qui enseigne le respect du corps et des partenaires, qui n’est pas épuisant physiquement. Un milieu de bénévoles et de gens passionnés, qui font passer le plaisir de la musique et de la danse en premier et sans que ça en devienne un business (et même que parfois ça en devient difficile de joindre les deux bouts quand on est musicien et qu’on fonctionne à la passion).

Un milieu que j’aime et que je vous invite à découvrir.

Viens chercher du bonheur avec l’association Paris Bal Folk

Si vous êtes sur Paris et que vous cherchez des cours de folk, il existe pas mal de choses, entre autres les initiations hebdomadaires de l’association Paris Bal Folk le mardi et de la jam session du Dorothy le mercredi. Et pour les cours suivis, je me lance dans une 2ème année de cours hebdomadaires le jeudi soir avec l’association Paris Bal Folk. Venez nous voir, on va se marrer !

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "10 bonnes raisons de se mettre au bal folk"

Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes

4 Comments