5 janvier 2017
Posted In: J'ai lu, j'ai vu
fr

NEW, comédie musicale improvisée

Hier soir je suis allée voir NEW, la comédie musicale improvisée au théâtre Les Feux de la Rampe. Un excellent et hilarant moment pour une comédie musicale participative où le public, habilement guidé, décide de tout.

Le pitch
Dans NEW, on improvise Tout ! Grâce… … au public qui donne un titre, un lieu et des rebondissements à l’histoire … aux musiciens qui composent les chansons et rythment le spectacle en direct … à l’illustrateur qui projette ses images et décors sur le fond de scène … aux comédiens-chanteurs qui créent les paroles et les personnages de l’aventure et grâce au maître de cérémonie qui orchestre le tout… avec Vous !

Le thème est tombé à l’applaudimètre, ce sera : Transformation Électronique, le lieu : un club de rencontre… Le temps qu’un spectateur chantonne un air qui sera repris comme thème musical par les musiciens présents sur scène, et on enchaîne directement avec 75 minutes des tribulations d’une jeune instit à lunettes en recherche de l’amour sur les sites de rencontres. C’est très drôle, ça chante beaucoup (et juste).

Ce qui est génial, c’est la mise en difficulté des acteurs et des musiciens. Quand la clochette sonne, tout le monde se fige, le public décide de la couleur des murs dessinés par l’illustratrice, du style musical de la prochaine chanson, de la prochaine phrase de l’actrice, de l’animal totem que va devoir incarner l’acteur… Le Maître de Cérémonie en profite pour challenger son équipe avec la complicité du public.

En quoi est-ce différent d’un match d’impro ?

C’est la mise en scène qui est beaucoup plus poussée, et le combo : acteurs-chanteurs + musiciens + illustrateur + Maître du Jeu. Comme dans un spectacle, les scènes s’enchaînent avec une grande fluidité, avec un début, un milieu et une fin. L’exercice est trop parfait pour être une impro entièrement spontanée partie d’une feuille blanche. Il y a certainement une trame, un guide, une grille, qui leur permet d’enchaîner une chanson, puis deux scènes, puis une autre chanson, un retournement de situation, de deux interruptions etc. Le tout dans un temps donné, avec de la musique live.

Mais justement,  ça ne se voit pas c’est totalement transparent, et ensuite ça donne très envie de revenir pour comparer d’une pièce à l’autre.

Je trouve ça absolument passionnant cette idée qu’un metteur en scène ait élaboré une sorte de formule, un générateur de comédie musicale, où de bons musiciens, acteurs, illustrateurs, ingés sons et lumières puissent, au débotté, organiser un spectacle drôle et complet à la volée.